LE SAFPTR DEMANDE LA LIBERATION IMMEDIATE DE WILSON ADRAS

Arrestation et détention arbitraire d’un responsable syndical réunionnais

Dans le cadre de la grève illimitée menée par une intersyndicale à la Mairie de Saint Louis depuis le 2 septembre 2020, un des responsables, M. Wilson Adras, a été arrêté de façon arbitraire ce jeudi 03/09/2020 au matin.

Le bureau du SAFPTR dénonce à l’unanimité cette arrestation arbitraire de la Force publique et appelle à la fin des menaces d’arrestation de la part des forces de Police et de Gendarmerie proférées à l’encontre les responsables syndicaux présents lors de cette grève.

Cette façon d’agir va à l’encontre des Libertés fondamentales et notamment des droits syndicaux garantis par la Constitution qui stipule que « tout homme peut défendre ses droits et ses intérêts par l’action syndicale et adhère au syndicat de son choix ». Il en est de même pour le droit de grève et de manifester que le Conseil d’Etat a reconnu dans un arrêt de juin dernier comme étant une liberté fondamentale et que son interdiction n’était pas justifiée par la situation sanitaire actuelle.

Nous demandons donc la libération immédiate de notre Camarade et à la fin des actes d’intimidation et de pressions exercés par les forces de Police sur nos adhérents, sympathisants et responsables.

Nous emploierons tous les moyens légaux et interpellerons le Ministre de la Justice Garde Des Sceaux dès ce jour sur la façon dont les forces policières et le Procureur de la République bafouent les libertés fondamentales à La Réunion, rappelant les heures sombres de la répression coloniale.

Le Bureau du SAFPTR

Autonome et Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *