Le Conseil d’Etat rétablit le SAFPTR dans ses droits syndicaux

Une autre collectivité de la Réunion a porté atteinte à la liberté syndicale en interdisant au SAFPTR, syndicat majoritaire à la Cirest, d’organiser une réunion de sa section syndicale, ceci en totale violation de la loi.

Nous avons saisi le Tribunal Administratif de la Réunion qui, très curieusement, a approuvé le comportement de cette collectivité qui portait atteinte au droit syndical.

Le SAFPTR a été obligé de saisir le Conseil d’État qui, en extrême urgence, a dit le droit applicable en désavouant pour la seconde fois en quelques mois la juridiction administrative de la Réunion.

Grâce à cette victoire devant la juridiction suprême, les droits fondamentaux doivent s’appliquer aussi à la Réunion et les institutions locales doivent savoir les faire respecter.

Plainte sera déposée auprès du procureur de la République pour délit d’entrave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *