Communiqué de presse – 11 décembre 2018

Elections Professionnelles du 6 décembre 2018

Le SAFPTR plus fort et plus représentatif que jamais, majoritaire dans les collectivités et établissements publics.

Le SAFPTR a rassemblé ce Jeudi 6 décembre 2018 30% des voix des agents territoriaux.

Au delà de sa place de 1er syndicat de la fonction publique, loin devant les syndicats traditionnels, le SAFPTR reste stable en termes de représentativité malgré une participation en recul.

Les valeurs syndicales : Libre, autonome et 100 % local sont avant tout plébiscitées lors de ce scrutin malgré une baisse significative de la participation globale, de l’ordre de 12 pointscomparativement à 2014 (65% contre 53% en 2018)

Plusieurs facteurs expliquent cette participation moindre : la baisse des emplois aidés, le mouvement social de ces derniers jours et l’organisation voire la désorganisation du scrutin dans certaines collectivités.

Le SAFPTR s’interroge ainsi sur la stratégie de plusieurs élus qui ont voulu écarter les corps intermédiaires en ne facilitant pas l’accès au bureau de vote pour tous les agents et en essayant de diviser les syndicats.

Outre les représentants du comité technique, les agents avaient aussi à désigner leurs représentants au sein des commissions CAP et CCP des différentes catégories. 

Le SAFPTR a constaté que de nombreux collègues n’ont pas pu voter préalablement et par correspondance, faute de réception du bulletin de vote envoyé dans les délais par la Poste.

Le SAFPTR souhaite que le CDG évolue vers la mise en place du vote électronique fiable, plus écologique et économique.

De plus, et ce depuis plus de 40 ans, le SAFPTR arrive à nouveau largement en tête avec 5800 voix soit 1600 voix de plus que le second. La légitimité du SAFPTR est donc évidente et devra être prise en compte au sein d’une réelle intersyndicale de la Fonction Publique Territoriale que nous appelons de nos vœux.

Le SAFPTR est aujourd’hui majoritaire dans les instances de 17 des 36 collectivités territoriales et établissements publics locaux du Département pour défendre les intérêts de tous les agents.

Le SAFPTR devient notamment le 1er syndicat dans plusieurs communes, toutes tendances confondues, comme Saint-Leu, Sainte-Marie et même Le Port où la CGTR est reléguée à la dernière place.

Ce résultat est le fruit du travail d’agents investis par le SAFPTR pour défendre les intérêts des collègues.

Mais le SAFPTR a aussi constaté des irrégularités. Plusieurs contentieux sont en cours ; c’est le cas également dans la FPH où notre section hospitalière a décidé de déposer un recours sur la régularité du scrutin.

Le bureau du SAFPTR

Syndicalement et cordialement,

Libre et Autonome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *